Face à une crise énergétique inédite, la municipalité, comme elle s’y était engagée, poursuit son action pour réduire son empreinte environnementale et progresser vers l’exemplarité.

Outre les risques de restrictions, chacun fait face à l’augmentation du coût des énergies conjuguée à l’inflation. À titre d’illustration les dépenses de la commune de Montrevel-en-Bresse liées au gaz seraient à consommations égales augmentées de près de 70 000€ entre 2021 et 2023.

Afin de contribuer à l’effort général et réduire l’impact sur les deniers publics, cet argent étant le vôtre, la commune met en œuvre en cohérence avec les plans de l’État et de Grand Bourg Agglomération un plan de sobriété énergétique.

 

Ce plan de sobriété a été validé à l’unanimité en Conseil municipal le 11/10 et s’articule autour de 5 axes :

  • Densifier les occupations d’espaces dans les locaux les mieux isolés

Tout d’abord, en pleine coopération avec les associations concernées, la Maison des associations est progressivement vidée de ses occupants et l’utilisation de la salle des fêtes est réduite à son minimum en saison froide. La Maison des solidarités tout juste inaugurée entre l’église et la Poste ainsi que l’Espace 351 (au niveau des écoles) permettent le développement des activités associatives et ont vocation à être plus utilisées.

Un projet est par ailleurs engagé pour réaliser des travaux d’isolation sur le restaurant scolaire, bâtiment particulièrement énergivore.

 

  • Maîtriser les températures de chauffeet les consommations des locaux communaux

Dans la limite des possibilités techniques, les températures de chauffe des bâtiments communaux vont être réduites.

Les salles à utilisation « statique » seront chauffées avec un objectif entre 19° et 20° (ex. : salles de classe). Les salles à utilisation « non statique » seront chauffées avec un objectif entre 16° et 17° (ex. : dojo).

Les couloirs et cages d’escaliers seront chauffés entre 15° et 16°.

La production d’eau chaude sera suspendue sauf si celle-ci est indispensable (ex. : restaurant scolaire).

De nouvelles habitudes seront donc à prendre, et sont déjà prises par certains, comme mieux se couvrir par temps froid.

Les bâtiments gérés par Grand Bourg Agglomération (gymnase, pôle enfance jeunesse, cité administrative, centre culturel) sont quant à eux soumis au plan de sobriété de Grand Bourg Agglomération.

 

  • Procéder à l’extinction de l’éclairage public au cœur de la nuit 

À la suite d’une réflexion partenariale engagée avec le syndicat d’énergie, il a été décidé de procéder à l’extinction de l’éclairage public à partir de début décembre sur toute la commune.

L’ensemble de l’éclairage public sera coupé de 23h30 à 5h30 avec une exception pour les nuits des vendredis et samedis au niveau du centre-bourg qui auront une extinction de 1h30 à 5h30 (activités festives, sorties bars, restaurants…).

Il n’y aura pas d’extinction de l’éclairage pour les 3 nuits du 14/07, 24/12 et 31/12.

Cette extinction permettra une baisse des consommations de près de 45%. D’après des études spécifiques et des retours d’expériences similaires menées dans un certain nombre de communes, il apparaît que l’extinction nocturne de l’éclairage public n’a pas d’incidence notable, notamment en terme de sécurité (bien qu’il puisse en avoir sur le sentiment d’insécurité). En effet comme le signale le syndicat d’énergie, « des études montrent que l’extinction n’a pas de corrélation avec l’accidentologie routière. Elle conduit même à un ralentissement naturel des véhicules ». Par ailleurs, « les services de police et de gendarmerie n’ont pas constaté d’incidence de l’extinction sur le nombre d’agressions et de vols ».

 

  • Moderniser les illuminations et décorationsde fin d’année

Les temps d’illumination seront à l’identique des temps de fonctionnement de l’éclairage public. Les illuminations précédentes étaient anciennes et énergivores, ce qui avait conduit à limiter fortement leur déploiement en 2021. Un projet a été lancé début 2022 afin de renouveler les équipements pour permettre de conjuguer maîtrise énergétique et esprit de Noël pour tous.

Au-delà des illuminations, la décoration de la cité est enrichie par des créations sur la base de réemploi d’objets et matériaux par les enfants durant les temps de TAP et de garderie. Un groupe de bénévoles s’est par ailleurs réuni pour créer des espaces bénéficiant d’ambiances festives ainsi que l’association le Pass’âge pour la création d’un espace autour de la thématique du vélo.

 

  • Promouvoir les modalités de déplacement alternatives à la voiture individuelle.

Enfin la sobriété interroge la place importante de la voiture individuelle dans notre société. La commune se fait le relai d’initiatives, notamment au niveau national ou de l’agglomération, à ce sujet (site internet, PanneauPocket).

Au niveau plus local, la mairie est partenaire de plusieurs initiatives pouvant permettre de moins utiliser son véhicule personnel avec de nouveaux services proposés ou à venir :

  • une station dédiée à l’auto-stop augmentéest aujourd’hui installée place de la Grenette, point de départ de la ligne Montrevel-en-Bresse > Bourg-en-Bresse ;
  • la Voie vertepasse désormais place de Gaulle et Grand Bourg Agglomération en assurera la jonction jusqu’au rond-point de Jayat en 2023 ;
  • des abris vélo individuels sécurisésseront testés sur cette même place prochainement ;
  • une réflexion partenariale est engagée entre la commune et le Théâtre de Bourg-en-Bresse pour organiser des covoiturages vers la scène burgienneet bénéficier de ce fait de tarifs privilégiés.

 

Dans cette logique, la commune poursuivra son action pour être facilitatrice afin que chacun puisse limiter son empreinte énergétique et les dépenses lui étant liées. À titre d’illustration une permanence Mon Cap énergie par la SPL ALEC AIN est accueillie au sein de la France service chaque troisième mercredi du mois (sur rendez-vous) pour que chacun puisse bénéficier de conseils quant aux travaux à entreprendre pour réaliser des économies et connaître les aides envisageables.

 

Des évolutions importantes ont donc été réalisées ou le seront prochainement pour limiter l’impact financier de la crise que nous connaissons et l’impact environnemental de nos quotidiens. Il paraissait nécessaire de vous en communiquer les principaux axes, en toute transparence et responsabilité. La Mairie reste à votre écoute pour toute question ou tout soutien qu’elle pourrait apporter dans la période actuelle.

 

Nous vous souhaitons de belles fêtes de fin d’année,

La Municipalité